Paysage du Chemin de Compostelle en Aubrac, par la Voie du Puy. Association les Premiers Pas
Les Premiers Pas : Témoignage

Valérie

22/10/2020
Un grand merci aux Premiers Pas de m'avoir permis de démarrer cette belle aventure. 
Partis en octobre 2020, nous avons cheminé par tous les temps, pluie, vent, brouillard, soleil. 
Marc a été un formidable accompagnateur. J'ai fait de belles rencontres humaines, découverts de magnifiques paysages préservés et encore sauvage. 
Très envie de continuer....
Les Premiers Pas : Témoignage

Bernadette

21/10/2020
Merci à Juliette et à Marc pour cette semaine inoubliable sur le "Chemin". 
Marc, un accompagnateur à l'écoute de chacun, nous a fait partager son expérience et son humour ! 
L'ambiance chaleureuse de notre groupe m'a permis de faire de belles rencontres. 
Peut-être à bientôt pour la suite du chemin.
Les Premiers Pas : Témoignage

Eric

17/10/2020
Parfois, vos lectures peuvent changer le cours des choses, de votre quotidien, vous faire prendre un autre chemin. 
C'est en lisant un petit entretien dans un hors série de la revue « Pèlerin », et sur un simple coup de téléphone avec Juliette que je me suis jeté à corps perdu dans les mailles philosophiques de son association « Les Premiers Pas » . En moins de deux jours, la poste me livrait un dossier qui allait m'engager à concrétiser un projet que j'avais à cœur depuis longtemps : partir sur le Chemin de Saint Jacques de Compostelle. Marcher en quête de sens. Voilà une question qui me taraudait depuis fort longtemps. J'avais fait voeu de partir dépouillé, pauvre comme un pèlerin, mais j'ai quand même passé le seuil de la maison avec 10kg sur le dos. 
J'avais lu avec attention la fiche de préparation du sac à dos adressée par Juliette. Je partais pour plusieurs jours. L'idée de ne pas revenir sur mes pas, de ne pas marcher en boucle m' excitait... 
J'ai donc rejoint 10 autres pèlerins, Anne, Mathilde, Béatrice, Bernard, Sylvie, Valérie, Bénédicte, Florence, Cathy et Agnès, ainsi que Marc, notre accompagnant. Juliette ne serait pas des notres. L'association était ainsi organisée. J'ai donc fait connaissance de Marc le dimanche 20 septembre aux Capucins, gîte du Puy en Velay. Il m'a donné l'impression d'un homme organisé, écartant de suite les formalités administratives. Il avait disposé sur une table une douzaine de coquilles Saint Jacques qu'il distribuerait à chacun de nous au fur et à mesure de nos présentations. Et puis nous sommes allés dîner sans connaître davantage notre ami Marc. . 
Et ce n'est que le lendemain, lundi, jour de notre départ, que Marc nous en a dit un peu plus. Après avoir assisté à la messe de 7 heures, reçu la bénédiction du prêtre à la cathédrale du Puy, pris un solide petit déjeuner dans un café que Marc avait repéré, il nous a guidé en dehors de la ville. J'avais remarqué qu' il était très attentif, tant auprès de nous que du cafetier qui avait vu débarquer 12 pèlerins sans crier gare. Marc avait des regards et des gestes très attentifs. Il livrait une certaine empathie. Il fallait sortir du Puy et pour cela s'affranchir d'un bon dénivelé pour gagner le plateau de la Margeride. Alors que nous grimpions, Marc nous a révélé avoir à son actif 25 ans de bons et loyaux services dans l'armée. C'était un dur et il faudrait suivre. 
Je n'ai ressenti durant cette semaine aucune fatigue. Une forme de 20 ans. Une moyenne de 20km chaque jour et l' endurance m'a permis de rencontrer une autre forme de bonheur, de plaisir et de joie. J'ai marché en compagnie de belles personnes. Les échanges sont très naturels sur le Chemin. On est libre. On est juste en communion avec les autres. Un vrai goût de liberté. De grands moments de solitude aussi dont on s'extirpe comme on peut, quand on veut. 
Nous sommes partis du Puy en Velay par 30 degrés. J'ai senti le soleil sur ma peau... Mais nous avons aussi traversé une partie de l'Aubrac sous une tempête de neige fondue, de Aumont-Aubrac à Nasbinals. Nous avons marché sous la pluie, par grand vent. 
Tout cela faisait corps avec moi et j'ai vraiment perçu les limites de l'essentiel, de la pureté tant chez les hommes qu'auprès de la nature. Ma foi a grandi. Les questions fusent sur le Chemin. On discute facilement avec Dieu. Il est présent. J'ai aussi pris l'énergie des vieilles pierres, des nombreuses chapelles, des sanctuaires à la croisée des chemins. Les éléments vous enveloppent et on en sort pas sans réponse à nos raisons de vivre et d'aimer. 
Que dire encore des soirées que nous avons passées chez nos hospitaliers. J'en ai la chair de poule tellement l'accueil fût bon, la table généreuse et le repos réparateur. "Partir c'est un peu mourir. Ecrire, c'est vivre davantage.", d'après Comte-Sponville. 
Aujourd'hui, je mets sur la page blanche chaque minute de ce voyage. Je repartirai certainement au printemps prochain pour rejoindre Roncevaux et à l'automne pour gagner Compostelle. Mais je repartirai aussi, si l'occasion m'en est donnée, avec mes amis des « Premiers Pas » pour en faire quelques uns de plus, les seconds, cette fois, qui nous permettront d'aller plus loin et de renforcer cette amitié qui s'est créée entre nous, l'amitié du Chemin. 
Je félicite Juliette pour la création des Premiers Pas. Une association dont la philosophie n'est autre que l'hospitalité, cette valeur emblématique du Chemin de Saint Jacques de Compostelle. Et je remercie encore Juliette de nous avoir confiés aux mains et aux pas de Marc. Il sait donné cette hospitalité avec discrétion, empathie, humilité. Il est tour à tour pèlerin et hospitalier. 
Bravo Marc. Merci Juliette. Merci à vous deux de nous avoir rendu ce que le Chemin vous a donné.

erick.brisse@gmail.com
Les Premiers Pas : Témoignage

Sophie

13/10/2020
Un immense merci aux Premiers pas pour cette très belle aventure ! 
Marcheuse depuis toute petite, marcher sur un bout de Compostelle était depuis longtemps dans un petit coin de ma tête et hop pile après le déconfinement, alors que je rêvais de m'évader "seule sans être seule", Juliette passe à la TV. L'approche mise en avant est en tous points conforme à la réalité, c'est exactement ce dont j'avais besoin. Le maître mot que je retiendrai c'est le respect. Le respect du rythme de chacun, de la personnalité de chacun, sans jugement, pouvoir échanger à l'envie ou pas, parmi un groupe bienveillant et humain dont j'ai pu découvrir au fil de la semaine, un peu d'intimité, parfois juste par une petite phrase livrée comme ça, comme un cadeau.
Le bien-être, la communion avec la nature, le partage, la simplicité, la convivialité et les bons repas des accueillants sans oublier la prévenance, la bonne humeur et l'humanité de Marc, ne changez rien !

sophie.bandeville@gmail.com
Les Premiers Pas : Témoignage

Marie Thérèse

7/10/2020
Je laisse mon petit témoignage sur ma première expérience de marche sur ce fameux "chemin de Compostelle". 
Avant le départ j'étais sceptique de pouvoir suivre le rythme du groupe mais finalement je me suis très bien adaptée, entraînée par les autres pèlerins tellement bienveillants les uns comme les autres. 
Avec la lenteur de la marche, j'ai su profiter de cette belle nature qui s'offrait à nous dans toute sa splendeur et ce fut un réel bonheur de laisser les soucis quotidiens derrière nous et profiter pleinement du moment présent. 
Expérience très enrichissante que je souhaite renouveler. 
Très bonne ambiance du groupe avec notre guide François qui prenait toujours à coeur du bien être de chacun d'entre nous. 
Cette semaine restera longtemps gravée en moi... 


jlmta.merlet@yahoo.fr
Les Premiers Pas : Témoignage

Madeleine

7/10/2020
Merci de m'avoir permis de faire ce chemin. 
Merci à FRANCOIS qui nous a si bien accompagné. 
Merci au groupe tous aussi sympas les uns les autres. difficile de revenir au quotidien,mais l'envie de continuer et de nous revoir me tient à coeur.... 
GROS BISOUS NANTAIS 

madeleine44860@hotmail.com
Les Premiers Pas : Témoignage

Martine

4/10/2020
Montgros-Nasbinalis à Conques : Oh qu'il était beau et coloré ce chemin avec François !!!!
Coloré par les paysages découverts au détour du chemin, en haut d'une côte, sous la pluie, le soleil, dans les sous-bois, sur les sentiers « rocailleux », au gré des grimpettes ou des descentes, qu'il faisait bon être dans cette nature. Pas à pas les muscles se réveillent, réagissent, quel bien-être de constater que le corps répond bien à l'effort, mieux que je ne le pensais et me laisse petit à petit entrevoir les 3èmes pas..... 
De temps à autre, je pouvais entendre des éclats de rire, des chants d'oiseaux ou de pèlerines, le vent dans les arbres, le bruit de la pluie ou tout simplement le silence. Marcher chacun à son rythme, sa cadence, selon ses possibilités, seul(e) ou accompagné(e), les échanges, les confidences sont venus. Grâce à François, les pauses déjeuner où nous nous regroupions étaient des moments privilégiés créant des liens importants, je pense, à la cohésion de notre groupe. Cela nous a permis de vivre cette semaine dans le partage, l'entraide, le respect, l'écoute, ces valeurs qui, pour moi, font partie du chemin. 
De profiter d'instants conviviaux le soir autour du verre de l'amitié où nous abandonnions notre fatigue ; moments agrémentés d'encouragements, de discussion sérieuse aussi, mais surtout d'éclats de rire voire de fous rires, d'humour, de bonne humeur, de bienveillance. 
C'est tout cela la magie du chemin en groupe. Et être en groupe n'empêche en rien le cheminement intérieur de chacun. Je n'oublie pas les rencontres au quotidien, de pèlerins bien sûr, mais aussi de belles personnes qui mettent à notre disposition café, thé, chocolat...pour nous réconforter, ou encore ce couple croisé avec leur âne bien chargé. " Et il m'est même arrivé de voir une gazelle descendre le chemin en courant..." 
Je remercie chaleureusement François, attentionné, attentif, sérieux, professionnel, organisé, sans lui ce chemin n'aurait pas été le même. Grâce à tous ces moments joyeux, grâce à mes compagnes et compagnons de route, grâce à tous ces souvenirs chaleureux et gais, le retour est plus doux dans l'attente du prochain départ.... Merci à François, à chacune (nous étions majoritaires) à chacun d'avoir nourri mon chemin intérieur pendant cette semaine.

martine.champion1@orange.fr
Les Premiers Pas : Témoignage

Mathilde

3/10/2020
Tout d'abord, merci les Premiers Pas de proposer vos formules sur le chemin de Compostelle. 
Depuis un moment, j'avais comme projet de faire le chemin de Compostelle. Je me décide au mois d'août dernier, j'achète des guides, je souhaite l'organiser par moi même, j'ai en tête d'en faire une partie au mois de septembre. Et puis viennent les doutes, l'appréhension par rapport à l'organisation, mes capacités de marche, etc... J'opte pour une formule en groupe accompagné et je "tombe" sur les Premiers Pas. Et, j'ai trouvé ce que je cherchais,..., et bien plus ! 
Le 20/09, c'est parti pour 6 jours de marche et de partage. Ce que j'ai aimé, c'est cette possibilité de marcher en autonomie, les rencontres, le partage; la possibilité de pouvoir s'essayer sur le chemin avec tout l'esprit qui va avec. Et quel bonheur, que de belles rencontres ! 
Merci à Marc pour son accompagnement tout en bienveillance et humour. 
Merci à Juliette d'avoir créé l'association. 
Aujourd'hui, je me sens prête à continuer le chemin en m'organisant par moi même grâce à cette première belle expérience.

Les Premiers Pas : Témoignage

Yolande

30/09/2020
Je ne voulais pas partir seule sur les chemins de Compostelle n’ayant Jamais fait de randonnée alors partir avec votre association était une évidence. 
À l’inscription prendre l’optIon « en liberté « était un autre challenge. 
De retour depuis une semaine je ne tire que du positif de cette belle aventure, que de bons et beaux souvenirs gravés à jamais dans ma tête et mon cœur. 
Les 6 premiers jours avec un groupe de 11 personnes bienveillantes et super agréables et un accompagnateur formidable en la personne de Marc. J’ai beaucoup aimé marcher de bon matin découvrir ces superbes paysages, traverser ces forêts , le silence ...et cela malgré mes difficultés des premiers jours. 
Parlons maintenant des soirées étapes minutieusement choisies , rencontres avec des accueillants, accueillantes extraordinaires, chaleureux voire même pour certains, certaines au grand cœur. Les 5 jours suivants en Liberté ont été également un émerveillement, vos hébergements toujours bien choisis et variés (hormis peut-être le gîte Le Barthas sur le GR6 où je me suis sentie bien seule et pour m’y rendre et pour la soirée ; c’est néanmoins une expérience de marcher seule une journée entière) j’ai donc pu continuer sans stress et libérée , j’ai pu prendre beaucoup de plaisir. 
Un grand merci pour votre organisation. Les premiers pas me permettent aujourd’hui d’envisager pour 2021 de pouvoir continuer mon chemin seule mais peut-être que l’envie de partager avec les 3 ième pas l’emportera !

yolande.meignan@wanadoo.fr
Les Premiers Pas : Témoignage

Alexandra

1/09/2020
J'avais rêvé partir seule, de chez moi, parcourir le Chemin vers Saint-Jacques de Compostelle... et j'ai calé avant même le départ ! 
Une opportunité de dernière minute me permet heureusement de m'inscrire aux “Premiers Pas” pour vivre la première semaine en groupe, avec Juliette. J’ajoute l'option "en liberté" pour apprivoiser progressivement la liberté du Chemin. 
Néanmoins, mon départ est encore extrêmement difficile, plombé par une intense lutte intérieure ("j'y vais" / "je reste"). Je rejoins le groupe dans la nuit du premier jour de marche. C'est déjà la pensée du groupe et, tout particulièrement, l'accompagnement bienveillant de Juliette qui m'ont soutenue et permis de franchir ce premier des Premiers pas. Juliette a reçu avec une grande patience mes annonces contradictoires ("train réservé" / "train raté"), n'a pas jugé ma difficulté, m'a encouragée pour traverser l'épreuve et a rendu possible mon arrivée nocturne auprès de l'hébergeur. 
Quelle récompense alors, car c’est le début d'une si belle aventure ! 
C’est parti pour une semaine de plein air, gaie et sereine, délicatement encadrée par les bons conseils de Juliette et l’humour prévenant de Marc. Le groupe “prend”, joyeux et riche d’échanges profonds, les étapes sont belles, les pauses tranquilles, ravitaillements et hébergements nous surprennent et nous régalent. Pendant la journée de marche, le groupe peut se vivre aussi effacé que cela est nécessaire à chacun. Dans le même temps, néanmoins, il est en lui-même un cocon aidant et portant. Une participante souligne que les mines deviennent plus détendues, plus souriantes, plus pleines, plus belles qu'au départ. 
Puis, un jour, on arrive à Nasbinals où le groupe se sépare. Puis voici Conques où Christiane s’arrête : nous avions formé un élastique binôme de marche pour les “5 jours en liberté”. Conques, terme intensément perceptible d’un pèlerinage historique. Continuer après Conques... Continuer seule... Plonger dans la liberté, avec son air de grand bain ! 
De pas en pas, d’arbre en arbre, de vache en vache, de chant d’oiseau en vol de papillon, de ville en hameau et de hameau en bourg, le chemin se parcourt. Ce seront finalement 700 kilomètres heureux, autant de personnes rencontrées, d’un coeur de la France aux abords de la frontière espagnole. 
Les paysages sont un chez-soi superbe et passager, ils défilent au fil des pas et des pauses, rythmées par les cloches, celles des églises, celles des vaches. On apprend à savourer dans la lente durée du temps, on apprécie, on admire, on se délecte. On va merveilleusement. On souffre comme il convient. On accueille, comme Juliette nous y a préparés. 
Je veux exprimer ma très grande gratitude à Juliette et à son association si bien nommée. Les “Premiers Pas” m’ont mis le pied à l'étrier du bonheur ! 
J’ai appris tant de belles choses. Les premiers pas et les petits pas, voilà ceux qui sont les plus importants. Ressentir, chemin faisant, que le chemin appelle. Faire l'expérience que c'est lui qui porte ! Fréquenter d’aussi près la Providence, incroyablement fidèle, souple et fluide. Expérimenter la légèreté qui donne une vraie liberté. La richesse véritable qui est celle des rencontres. Vivre une pérégrination libre et joyeuse. 
Merci Les Premiers Pas ! Merci Juliette et Marc. Merci le groupe. Merci chacune et chacun - et tous ensuite - pour le joyeux compagnonnage d’un temps. 
A bientôt le Chemin ! Voir, maintenant, qu’il est là, aussi, devant moi tous les jours dans le chemin du quotidien.

<
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26
>

Partir sur Compostelle

En 2021